Au travail : pensons comme un groupe

 

Nos comportements sont modifiés par la présence d'autres individus autour de nous. Nous n'avons résolument pas les mêmes habitudes lorsque l'on est seul à la maison et lorsque l'on est en groupe sur son lieu de travail. Sur ce dernier, c'est l'occasion ou jamais de reproduire de bons réflexes et de les faire adopter par les autres. Mais pas n'importe comment.

 

 

Partager ses convictions

 

Pour initier des pratiques de groupes, il faut communiquer sur ces pratiques. Le groupe qui vous entoure ne comprendra pas vos habitudes, votre façon d'agir si vous ne glissez pas de temps à autre quelques explications. Si par exemple vous faites la chasse aux robinets mal fermés, si vous devez resserrer ce dernier pour éviter des pertes d'eau, faites le en argumentant que l'eau est un bien qui va devenir rare et de plus en plus cher. Et si on se moque de votre façon de faire, ce n'est pas grave. Fermez l'eau à chaque fois que quelqu'un l'aura mal fermée à sa place. Voici des conseils pour mieux communiquer ses idées :

https://www.manager-go.com/le-mag/le-mag-36-defendre-ses-idees-efficacement/mieux-communiquer-ses-idees/

 

Ne pas imposer ses points de vue

 

Les conflits naissent souvent d'obligations mal comprises ou tout simplement imposées par sa hiérarchie. Combien de fois a t-on vu des employés au travail désobéir sciemment à une consigne ou à une remarque pour le simple plaisir de défier l'autorité ? D'autant plus qu'ils la respectent chez eux parce qu'elle est sensée.

Autre cas de figure : celui qui veut bien faire. Le dernier salarié qui quitte son lieu de travail fait le tour pour vérifier que tout est en ordre, et éteint systématiquement les interrupteurs. Sa conviction est que les appareils en veille utilisent de l'énergie pour rien, mais en l'imposant aux autres, il se met en porte à faux, parce qu'il a coupé le serveur informatique et que le relancer prend du temps.

 

 

Initier des démarches

 

Il faut savoir se lancer dans une démarche de groupe. Pour cela, la démarche doit être bien réfléchie. Une assistante de direction souhaite recycler les cartouches d'imprimante. Bonne idée, mais avant d'en faire part à ses collègues de travail, il serait bon qu'elle se renseigne sur les dispositifs et les contraintes que cela génère. Il n'est rien de pire que d'avoir une bonne idée mais de répondre "je ne sais pas, je disais ça comme ça" lorsqu'on vous demande comment l'appliquer concrètement.

Une fois l'idée mûre, il faut l'illustrer. Notre assistante de direction veut aborder le recyclage des cartouches en réunion. Elle aura pris soin de stocker l'ensemble des cartouches utilisées par le service durant les derniers mois, et de venir avec son carton plein le jour de la réunion. Cela lui permettra de monter aux autres la quantité que cela représente et l'importance de la démarche.

 

 

De la pédagogie

 

On peut réaliser de nombreuses actions de groupe et adopter de très bonnes habitudes au travail si on sait faire preuve de pédagogie. Il faut sans cesse expliquer, ne pas hésiter à faire à la place des personnes récalcitrantes, qui se sentiront exclues du groupe à cause de leur comportement, et progressivement s'accapareront la démarche une fois qu'ils auront constaté que les autres s'y mettent.

 

Aller plus loin : https://carriere.ooreka.fr/comprendre/comportement-au-travail

 

 

En savoir plus

MUSEFREE.COM - SUBMITTING FORM...

THE SERVER ENCOUNTERED AN ERROR.

FORM RECEIVED.

Site créé et mis à jour par villes-environnement.fr - 2017 - Copyright

villes-environnement@netcourrier.com